Share Button

En lien avec les événements Saumur 1918 et après ? portés par la Ville de Saumur tout au long de l’année 2018, cette nouvelle édition du Printemps des Poètes a inspiré au service Ville d’art et d’histoire une soirée poétique et surréaliste autour des mouvements artistiques d’avant-garde nés de la Grande Guerre.

La soirée événement ” Attiser l’ardeur, l’artiste durera” du 14 mars se déroulera en trois temps : conférence, jeux dadaïstes et surréalistes et projection de cinéma. Exceptionnellement, dans le cadre d’un partenariat exceptionnel, la projection du film Séraphine de Martin Provost se tiendra au Grand Palace.

Conférence : « Georges Rouault, Ambroise Vollard et André Girard à Saumur »
par Fabrice Masson, historien de l’art – 18h
Cette conférence sera l’occasion le saumurois Fabrice Masson, auteur en 2014 du Dictionnaire des peintres et sculpteurs de l’Anjou, de revenir sur une histoire locale méconnue : alors que Paris est bombardée, le célèbre marchand d’art parisien Ambroise Vollard confie sa collection de Renoir, Gauguin, Picasso… à un proche, le peintre Georges Rouault (1871-1958).
Des centaines de toiles de maîtres se retrouvent ainsi mises à l’abri à Saumur chez le peintre André Girard (1901-1968) en qui Rouault a placé sa confiance.
C’est d’ailleurs grâce à Georges Rouault que Girard confirme sa carrière de peintre et caricaturiste avant de devenir l’un des affichistes les plus célèbres de Paris. Il signa notamment l’affiche de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs de Paris en 1925, exposition qui sigle le mouvement Art Déco.

Expériences poétiques : « La terre est bleue comme une orange ! »
19h

A travers les textes des poètes des mouvements Dada et du surréalisme : Tristan Tzara, André Breton, Paul Éluard et Louis Aragon.
 Le public sera invité à expérimenter la poésie Dada entre ardeur phonétique et ardeur du processus créatif.

Le saviez-vous ?
Pour faire un poème dadaïste
Prenez un journal
Prenez des ciseaux
Choisissez dans ce journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.
Découpez l’article.
Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article et mettez-les dans un sac.
Agitez doucement.
Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre dans l’ordre où elles ont quitté le sac.
Copiez consciencieusement.
Le poème vous ressemblera.
Et vous voici un écrivain infiniment original et d’une sensibilité charmante, encore qu’incomprise du vulgaire.
Tristan Tzara


P
rojection du film : « Séraphine »
de Martin Provost (2008) avec Yolande Moreau – 21h

Entre le marchand d’art d’avant-garde et collectionneur de Picasso, Wilhelm Uhde et la femme de ménage artiste et visionnaire, s’instaure une relation poignante et inattendue.
Séraphine Louis dite Séraphine de Senlis (1864-1942) a réellement existé. Autodidacte, d’origine très modeste, elle a commencé à peindre à la bougie dans un grand isolement alors qu’elle était domestique auprès de grandes familles bourgeoises de Senlis.
Son œuvre r
attachée à l’art naïf est considérable et le musée national d’art moderne de Paris, le musée d’art et d’archéologie de Senlis, le musée d’art naïf de Nice, le musée du Vieux-Château de Laval et le LaM à Villeneuve-d’Ascq notamment conservent plusieurs de ses œuvres.

Le film a cumulé 11 récompenses pour 12 nominations dont le César 2009 de la meilleure actrice pour Yolande Moreau mais aussi meilleur scénario, musique, décors… 7 prix sur 9 nominations cette année là pour Séraphine !
La séance est gratuite, dans la limite des places disponibles.
Un co-voiturage sera possible depuis la salle Jean Rostand, lieu où débute la soirée événement « Printemps des Poètes ».

INFORMATIONS PRATIQUES :
Rendez-vous à 18h, Espace Jean Rostand (maison des associations), rue Emmanuel Clairefond à Saumur

Tarif unique pour la conférence : 5€
réservation conseillée.

Contact :
Service Ville d’art et d’histoire – 02 41 83 30 31 – villearthistoire@ville-saumur.fr