Share Button

Le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Saumur est en période de vigilance hivernale depuis le 1er novembre et ce jusqu’au 31 mars et peut, en cas d’alerte grand froid, être amené, par décision préfectorale, à déclencher son « plan grand froid ». Un plan d’actions qu’il coordonne pour prévenir et limiter les risques liés aux températures hivernales qui menacent les personnes les plus vulnérables.

Le plan de vigilance comporte trois niveaux de mobilisation selon les températures ressenties. Le Préfet détermine le niveau d’intervention en s’appuyant sur les données de Météo France. Durant cette période, le CCAS prévient et limite les risques sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales en portant une attention particulière aux populations les plus vulnérables tant à leur domicile qu’aux personnes en errance.

A Saumur, le CCAS coordonne les actions locales en partenariat avec la Police Municipale, la Croix Rouge, l’ASEA CAVA, les Restos du Cœur, la Police Nationale.
> Les personnes vivant à leur domicile, inscrites sur le registre communal, sont contactées par téléphone par un agent du CCAS en cas d’intempéries (neige, verglas) sur une période de plusieurs jours, afin de s’assurer qu’elles n’ont pas besoin d’aides spécifiques pour les maintenir en de bonnes conditions dans leur lieu de vie.
> Les personnes en situation d’errance sont invitées à contacter le 115 (appel gratuit) afin de signaler leur situation pour une orientation vers une structure d’accueil. Lorsqu’une personne refuse une mise à l’abri bien qu’elle semble en danger, le CCAS s’assure de ses conditions de vie.

Des maraudes supplémentaires avec l’ASEA CAVA

Pour la saison 2018-2019, durant la période de veille hivernale, jusqu’au 31 mars 2019, l’ASEA Prévention Insertion CAVA met en place une maraude, 5 jours par semaine (du mardi au samedi puis du lundi au vendredi – 1 semaine sur 2), de 11h à 13h et de 17h30 à 19h30. Sa mission est d’aller à la rencontre des personnes installées dans la rue, qui ne fréquentent plus les dispositifs d’accueil et d’hébergement. L’objectif est de lutter contre l’isolement et de tisser un lien social basé sur l’écoute et le dialogue.

Lors de l’activation du plan grand froid en niveau 2, à l’initiative de la Préfecture, les bénévoles de la Croix Rouge viendront renforcer le dispositif par des maraudes les lundis, mercredis et vendredis soirs. Une permanence sera installée en complément place de la Bilange – devant le Théâtre, du lundi au vendredi de 19h30 à 20h30. Un temps d’écoute, en plus de boissons chaudes et de couvertures, sera proposé, si besoin.


Les structures d’accueil à Saumur

> Le foyer Equinoxe – 87 rue saint Nicolas
Hébergement d’urgence
Accueil de jour : repas chauds le midi du lundi au vendredi

> Les Restos du Cœur
L’accueil de jour est ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 11 h, un petit déjeuner avec boisson chaude est offert gracieusement. Les personnes peuvent y trouver aussi une écoute. Les bénévoles peuvent remettre des vêtements et il est possible de se doucher, laver son linge,…


Tous acteurs du plan grand froid !
Les personnes fragiles vivant à leur domicile ou en situation d’errance peuvent s’inscrire sur le registre communal. En cas d’intempéries, elles sont contactées quotidiennement par le CCAS.
Chaque saumurois peut être acteur du plan grand froid en signalant au CCAS toute personne en difficulté face à des températures hivernales que ce soit une personne en errance ou une personne vulnérable vivant seule à son domicile.


Une vigilance aussi à domicile

Après la douceur automnale, le froid arrive à grand pas et chacun d’entre nous doit être vigilant pour lui-même et pour autrui. Les températures hivernales incitent à chauffer les logements et à en limiter l’aération. Pourtant, il est impératif d’aérer quotidiennement son logement 2 fois 10 mn (matin et soir)pour y renouveler l’air ambiant et il ne faut jamais obstruer les entrées et sorties d’air (grilles d’aération dans la cuisine, la salle de bain, la chaufferie,..)
Chaque année, il faut faire vérifier les installations de chauffage par un professionnel qualifié afin d’éviter une intoxication due au monoxyde de carbone. Inodore, invisible et non irritant, le monoxyde de carbone est la cause de nombreux décès chaque année. Il provient essentiellement du mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion (bois, charbon, gaz, essence, fioul ou bien l’éthanol).
L’usage des chauffages d’appoint doit être modéré et ils ne peuvent être utilisés en continu. Les appareils à combustion ne doivent pas fonctionner dans des lieux fermés. De plus, les chauffages d’appoint augmentent considérablement vos consommations et par conséquent vos factures d’énergie.


Renseignements
CCAS de la Ville de Saumur
7 rue Corneille
02 41 83 31 62
actionsociale@ville-saumur.fr